Prev Next

Prev Next

 
 

Avec son panorama sur la plus belle portion littorale du golfe de Naples, l'Imperial Hôtel Tramontano a alimenté la culture romantique du pittoresque, du sublime et du paysage des voyageurs du XIXème siècle qui sont venus à Sorrente.
Avec son style classique, simple et élégant : l'aile la plus ancienne de l'hôtel remonte au XVIème siècle. Sa conception architecturale est l'image la plus répandue et connue de Sorrente.
En arrière-plan, la silhouette imposante du Vésuve se détache sur le ciel qui s'embrase au soleil couchant. Cet environnement vous permettra de vivre un séjour unique et incomparable à Sorrente.

Grâce à sa longue histoire qui a commencé comme une maison de particuliers avant de devenir un hôtel en 1812, l'Imperial Hôtel Tramontano a eu le grand privilège d'accueillir les plus grandes personnalités du monde littéraire.

Selon la légende, l'hôtel a accueilli Milton au cours de ses nombreux voyages. Il a également reçu Goethe, Byron, Scott, Shelley, Lamartine, Musset, Keats, Leopardi et Longfellow. James Fenimore Cooper a vécu ici pendant toute la mise en œuvre de " »Water Witch » et Harriet Beecher Stowe y puisa son inspiration pour « Agnès de Sorrente ». Pendant son long séjour de six mois, Ibsen y a écrit « Les revenants ».

La célèbre chanson « Torna a Surriento » a été composée par G.B. De Curtis sur la terrasse du Tramontano.

Cette maison a été parrainée par la reine Wilhelmine des Pays-Bas, par l'impératrice Maria Alexandrovna de Russie et par Edward VII, d'abord en tant que prince de Galles en 1862, puis plus tard en tant que roi d'Angleterre.

C'est dans l'aile gauche de cette ancienne maison patricienne que le célèbre poète italien Torquato Tasso a vu le jour le 11 mars 1544. Il a notamment écrit : « Jérusalem délivrée » et « Aminta ».  

 
| + - | RTL - LTR

Via Vittorio Veneto, 1 - 80067 - Sorrento [Na] - Italy Tel +39 081 878 25 88 - Fax +39 081 807 23 44 - P.Iva 00275060630 E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.